Fermé Lundi et Mardi,
Mercredi et Vendredi de 12h00 à 18h00,
Jeudi de 12h00 à 20h00 (Accès gratuit dès 18h00),
Samedi et Dimanche de 11h00 à 18h00
Bac — Bâtiment d’art contemporain 28, rue des Bains – 1205 Genève
T: +41 22 329 28 35

Fondé en 1984, le Centre de la photographie Genève est depuis 2001 un laboratoire de recherche avec chaque année 4 à 6 expositions et 2 à 3 livres édités. Il élabore de nouvelles formes pour présenter et penser la photographie en lien avec les autres arts et l’ensemble de la société contemporaine.

EXPOSITION EN COURS​ :
AKOSUA VIKTORIA ADU-SANYAH
Behold the ocean

23.11.2022 – 29.01.2023

Le Centre de la photographie Genève présente Behold The Ocean, un projet de narration visuelle documentant la recherche climatique en Patagonie, réalisé par Akosua Viktoria Adu-Sanyah, artiste et photographe germano-ghanéenne basée en Suisse.

De décembre 2020 à janvier 2021, en pleine pandémie, l’artiste a embarqué pour une expédition maritime à travers le détroit de Magellan jusqu’au glacier de Santa Inés, à l’extrémité la plus méridionale des Amériques. Accompagnant une petite équipe chilienne qui étudie les transformations des écosystèmes marins provoqués par le changement climatique, elle découvre progressivement la beauté brute et la fragilité de cet environnement, dans une région particulièrement exposée à ses effets. Cette expérience a déclenché des interrogations sur la centralisation et l’institutionnalisation de la recherche scientifique et sur certains problèmes qui en résultent : accessibilité limitée des données recueillies par les équipes internationales, qui ne sont souvent pas rendues publiques avant plusieurs années, inégalités criantes dans les conditions des chercheurs locaux et internationaux, ou encore l’attention portée aux besoins des communautés locales. Elle a donc réfléchi à la manière dont l’art pourrait soutenir la recherche scientifique et a conceptualisé des modèles alternatifs – décentralisés et désinstitutionnalisés –  pour le financement de la recherche scientifique. À partir du matériel recueilli lors de la première expédition – photographies, vidéos, données – elle a produit une série de NFT qui ont été mis en vente, visant à financer une nouvelle expédition avec la même équipe. Son art sur la blockchain a financé avec succès une partie d’une nouvelle expédition qui s’est déroulée en juin 2022, dans la commune du Cap Horn, dans la province Antártica Chilena, de Punta Arenas à Yendegaia et Wulaia Bay en passant par le canal de Beagle.