Monday and Wednesday from 10 a.m. to 6 p.m., or on request
10, Rue des Vieux-Grenadiers – 1205 Genève, Suisse
T: +41 22 379 73 64

The Collection of Casts of the University of Geneva has its origins at the end of the 18th century, when the Société des arts acquired its first cast in 1779. It is a Venus de Medici brought directly from Rome, an identical copy of its original counterpart. This acquisition, followed by many others, gave birth to the first collection of casts in Switzerland. The 20th century will mark a turning point, under the impetus of archeology professor J. Dörig and his successors, the collection will experience a revival and will continue to be enriched from time to time with new pieces.

Moved many times over the last decades, the collection has now taken up residence in the heart of the SIP complex. For teaching, as for research, stylistic comparison is important: it is for this purpose that casts of ancient statues are currently used by the classical archeology unit. It is accessible to the public on Mondays and Wednesdays from 10 a.m. to 6 p.m., allowing everyone to discover these moldings that are exact copies of their antique originals. In addition, the Moldings Collection hosts two temporary exhibitions twice a year on various themes, enriching its collection.

Tomorrow Never Dies. Hyperréalités du Laocoon

28.02 — 15.05.24
Vernissage le 26.02.24 à 18h

Pensez-vous vraiment faire face à l’original du Laocoon lors de votre visite aux Musées du Vatican à Rome ? Et si, au contraire, vous regardiez un chef-d’oeuvre au caractère ambigu, imaginé et imaginaire, bien éloigné du groupe sculpté que les Romains admiraient à son emplacement original, au sein du palais de l’empereur Titus ? Depuis sa découverte au début du 16e siècle, le Laocoon est devenu le point de convergence de l’imagination et des fantasmes des artistes, des archéologue·x·s et des historien·ne·x·s de l’art. Les innombrables dessins, gravures, copies sculptées, moulages et aujourd’hui reproductions 3D portent la trace de ces ré-interprétations successives. Ainsi le Laocoon devient-il un objet hybride où confluent différents imaginaires et significations. Son hyperréalité remet alors en question la véracité de ce que nous entendons être un original.

La Collection des moulages de Genève conserve une copie en plâtre de la tête du Laocoon. En parallèle d’un PhD à la Glasgow School of Art qui vise à imaginer une nouvelle pédagogie pour la collection de moulages aujourd’hui, l’historienne de l’art et commissaire d’exposition Francesca Zappia propose une lecture des transformations de cette sculpture iconique de l’art occidental à partir de nombreuses images d’archives glanées à Genève (notamment dans le fonds de l’ancienne École des Arts Industriels) et ailleurs. Une bande sonore dont elle a composé le texte accompagne les visiteur·euse·e·x·s de l’exposition, en français ou, sur demande, en anglais.

L’exposition s’articule comme une promenade dans un jardin de sculptures qui invite à une réflexion philosophique autour du statut de l’œuvre d’art originale et de ses copies. En utilisant l’exemple du Laocoon, elle questionne le regard que l’on porte sur le chef d’œuvre, en dévoilant un réseau caché de constructions culturelles et ramifications biographiques qui viennent élargir les degrés d’authenticité de la fameuse sculpture.
L’exposition s’infiltre dans les interstices de la Collection des moulages par une intervention minimaliste qui veut laisser intacte la beauté du lieu et de ses plâtres. Elle se développe autour de deux vidéos et d’une pièce sonore spatialisée, jouant d’une dématérialisation qui bouscule les règles muséographiques et curatoriales pour expérimenter des nouveaux formats d’exposition.
L’audio peut être joué dans sa version anglaise sur demande. Une copie imprimée en français et en anglais est aussi disponible à la fin de l’exposition.

Francesca Zappia, Commissaire de l’exposition

Impressum

L’exposition est organisée dans le cadre du projet de recherche « Zone grise de l’original » (dir. Pierre Leguillon), mené en 2022–2024, avec le concours de Lorenz Baumer, Alexis Di Santolo, Thierry Kleiner, Adélaïde Quenson et Mathias C.Pfund.


Crédits : Pierre LEGUILLON, Laocoon, Vatican, Rome, 2008 © Design graphique : Anaïs CHAPPELET